Harcèlement sexuel précisé

Selon Brigitte Gonthier-Maurin, présidente de la délégation aux droits des femmes au Sénat, le nouveau projet de loi comporte de véritables avancées.

Clémence Glon  • 19 juillet 2012 abonné·es

Deux mois après l’abrogation du délit de harcèlement sexuel par le Conseil constitutionnel, les sénateurs ont adopté dans l’urgence un nouveau projet de loi. Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice (groupe communiste républicain citoyen) et présidente de la délégation aux droits des femmes, analyse la nouvelle définition du délit.

Qu’est-ce qui différencie le nouveau texte de loi de l’ancien ?

Brigitte

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 4 minutes