« Injuste avec les classes populaires »

Dans son éditorial de cette semaine 1, Christophe Barbier, directeur de l’hebdomadaire l’Express, explique, très posément, que les « socialistes » qu’on a depuis deux mois au gouvernement de la France sont, d’après lui, rongés, notamment, par un prurit « d’extrême gauche ». (Bien évidemment : il ne produit – et pour cause – aucun élément concret, à l’appui de cette extravagante divagation.) Puis, juste après, Christophe Barbier narre qu’il serait temps que les « socialistes » se libèrent de cette emprise…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents