Les intellos mondialisés

Où sont passés les intellectuels français ? À l’heure de la globalisation, c’est « l’expert » anglo-saxon qui semble occuper le terrain.

Olivier Doubre  • 5 juillet 2012 abonné·es

Il fut engagé, critique, universaliste, spécifique, total, et même collectif. Ou expert, parfois. Médiatique aussi, et celui-là est toujours là. Mais, mis à part ce dernier, que sont les intellectuels français devenus ? Que font-ils et, surtout, que disent-ils ? Y a-t-il encore des intellectuels français, continuant d’assumer le rôle politique et historique particulier qu’ils ont si longtemps tenu ?

Au sortir de plus de six mois de campagnes électorales, agrémentées des dérapages droitiers (ou extrêmes-droitiers) de Nicolas Sarkozy, force est de constater l’absence (ou presque) de toute figure du monde des idées, intervenant dans le débat ou s’élevant pour rappeler quelques grands principes. Rares sont même ceux qui se sont simplement engagés activement auprès d’un candidat, en dehors des traditionnelles listes de soutien de personnalités du « monde de la culture et des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…