PSA : La bataille d’Aulnay continue

La direction de Peugeot-Citroën tente de justifier son choix de fermer le site dans un document. Les syndicats contestent les arguments.

Thierry Brun  • 19 juillet 2012 abonné·es

La direction de PSA a répondu à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, qui s’interrogeait sur le choix du groupe de fermer

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Travail
Temps de lecture : 1 minute