Richard Stallman : « Le logiciel libre est un droit de l’homme »

Richard Stallman milite depuis trente ans pour une informatique au service de l’utilisateur.

«J e bénis ton ordinateur, mon fils. » Enveloppé d’une tunique indienne et auréolé d’un chapeau à bord large et plat, l’Américain Richard Stallman s’amuse de son surnom de « pape du logiciel libre ». Les cheveux longs et gris, la barbe hirsute, le nombril apparent sous une chemise à demi ouverte, il prêche sa bonne parole dans un français parfait, ce 28 juin, en un lieu dont le nom lui va bien, la Mutinerie, à Paris 1. Respecté toujours et critiqué parfois, cet ancien étudiant au Massachusetts Institute of…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents