Télé : Écran super-plat

Entre médiocrités et rediffusions, tout se passe comme si la télévision avait pris ses vacances.

Jean-Claude Renard  • 26 juillet 2012 abonné·es

Après Isabelle la Catholique, après Louis XV et Marie Leczinska, voici Christine de Suède, « reine des scandales ». Un retour sur « une reine méconnue, qui a eu une vie originale, singulière et surtout incroyablement provocatrice », présentée par le toujours émoustillé Stéphane Bern (faudra-t-il un jour lui rappeler que tout cela s’est mal terminé, à la lanterne ou la tête

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes