Disparition d’une intransigeante

Catherine Lépront est décédée ce 19 août.

Jean-Claude Renard  • 30 août 2012 abonné·es

Récompensée par le prix Goncourt de la nouvelle pour Trois Gardiennes en 1992, Catherine Lépront n’était pas connue du grand public. Malgré une vingtaine de titres

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute