Jean-Vincent Placé : « À quand la fermeture de Fessenheim ? »

Jean-Vincent Placé, principal artisan de la stratégie écologiste, relativise la portée des dissensions avec le gouvernement.

Patrick Piro  • 6 septembre 2012 abonné·es

Selon Jean-Vincent Placé, la liberté d’expression des parlementaires et de la direction d’EELV n’est pas remise en cause par la participation de son parti au gouvernement. De ce dernier, il attend des actes, plus déterminants que de simples déclarations.

Depuis quatre mois, les positions écologistes ont été malmenées à plusieurs reprises au sein du gouvernement. Est-ce

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Les Verts face à leurs contradictions
Temps de lecture : 3 minutes