Le Gard, c’est compliqué

C’était écrit noir sur blanc dans un journal du soir. Le Gard était le département de France qui avait le plus voté pour le Front national. Ce devait être une coquille. Un gag. On aime bien chambrer dans le Midi. Le correspondant local avait voulu se payer la tête du siège et avait lancé cette cagade, à tout hasard, pour vérifier s’il y avait quelqu’un, à Paris, qui relisait sa copie. C’était déjà arrivé, dans le passé. Des trucs bizarres avaient été publiés. Le siège avait parfois la tête ailleurs. Mais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents