Sanofi cache son plan

Politis  • 27 septembre 2012
Partager :

On savait depuis plusieurs mois que Sanofi préparait un plan de restructuration de ses sites français. Un plan qui a l’air de plaire aux spéculateurs puisque l’action en Bourse du géant pharmaceutique a augmenté de 40 % depuis le début de l’année. Les syndicats craignaient 2 500 suppressions d’emplois, ce sera finalement « environ 900 postes » en France, « à l’horizon 2015 », a annoncé Sanofi. Un flou savamment entretenu par la direction qui a convoqué sur ses différents sites, mardi 25 septembre, des comités centraux d’entreprise (CCE), auxquels l’ensemble des représentants du personnel ont refusé de se rendre « faute d’avoir obtenu les documents sur le plan de restructuration envisagé ». À la mi-septembre, le bouillant ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait curieusement déclaré qu’il accepterait un tel plan… si les syndicats étaient d’accord. C’est mal parti.

Société Travail
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don