« Wrong » de Quentin Dupieux : Chacun cherche son chien

Avec Wrong, Quentin Dupieux livre un film à la fois drôle et angoissé, dominé par l’absurde. Déroutant.

Jean-Claude Renard  • 6 septembre 2012 abonné·es

Une camionnette brûle à côté d’un groupe de GI’s impassible. Au milieu, un homme casqué baisse son froc. Et lit un journal. Une lumière crépusculaire d’un acier bleuté arrose les personnages, filmés en plan large puis rapproché. Cette première scène donne le ton. Non-sens et absurde. Le synopsis est au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes