D8, au bar du Penalty

La chaîne a ouvert son antenne ce dimanche. À grand renfort de pub, et beaucoup de bruit pour rien.

Jamais une chaîne de la TNT n’avait connu pareille promotion pour son lancement. Même avec une maison mère importante (W9, propriété de M6 ; TMC, filiale de TF1). Difficile d’échapper à la campagne publicitaire de D8 (estimée à 3 millions d’euros). Ni dans le métro, avec des affiches grand format, ni sur les émissions en clair de Canal +, très corporate. Ce dimanche 7 octobre, la chaîne a ouvert ses programmes avec un lancement de 12 minutes, en présence de ses stars et de ses patrons, entre paillettes et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents