Femmes SDF, vies de combat

Hayette, Tamara et Hortense racontent leur chute dans l’enfer de la rue et livrent leurs émotions, entre espoir et résignation, face aux épreuves du quotidien et à la solitude.

La rue, terrain d’inégalités. Pour survivre lorsqu’il ne reste rien que sa volonté pour arriver à demain, être un homme ou une femme change la donne. D’abord parce que la violence qui parcourt le monde du dehors ne se présente pas de la même manière. Ensuite parce que les femmes sont minoritaires, même si leur nombre ne cesse d’augmenter 1. Une étude menée en Grande-Bretagne révèle que l’espérance de vie des femmes SDF chute à 43 ans, contre 47 ans pour les hommes vivant dans la même situation. Chez les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents