Joyeux Nobel !

Depuis sa création, en 1905, le prix Nobel de la Paix chevauche deux traditions : celle de l’humanisme et des droits de l’homme, et celle de la realpolitik. Dans la première catégorie figurent par exemple Martin Luther King, Nelson Mandela et Aung San Suu Kyi ; dans la seconde, Theodore Roosevelt, ou bien pire, Henry Kissinger (qui n’était ni innocent du coup d’État de Pinochet, ni du napalm déversé sur le Vietnam), ou encore l’Égyptien Sadate et l’Israélien Begin. Les Nobel célèbrent parfois des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le casse-tête catalan

Monde par

 lire   partager

Articles récents