Travail des femmes : des chiffres et des êtres

Une statisticienne et une sociologue démontent les idées reçues en décortiquant un siècle de statistiques.

Certes, il ne faut pas être allergique aux courbes et aux tableaux. Mais cet ouvrage, qui revient sur le travail des femmes en France de 1901 à 2011, n’est pas qu’une somme pour spécialistes. Si la statisticienne Monique Meron et la sociologue Margaret Maruani nous entraînent dans le grand voyage des chiffres, c’est pour mieux les relativiser, en dévoiler la puissance idéologique, et démonter ainsi les idées reçues : les femmes travaillent plus aujourd’hui qu’hier, elles ont toujours travaillé moins que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents