Vive le journalisme de droite

Au sein des courants de l’UMP (la Droite forte), le très lyrique Guillaume Peltier a déclaré vouloir « démocratiser les chaînes du service public » et « libérer l’information » , en garantissant « l’embauche de journalistes de droite » . En effet, des « Éric Zemmour, Éric Brunet et Élisabeth Lévy sont trop peu représentés dans l’audiovisuel public français » . C’est oublier, entre autres, Natacha Polony (« On n’est pas couché », France 2), Hervé Gattegno (« Des paroles et des actes », France 2), Brigitte…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents