Fugue en mode mineur

Pour sa dernière mise en scène, Joël Jouanneau a choisi le Naufragé, de Thomas Bernhard.

Gilles Costaz  • 22 novembre 2012 abonné·es

Un metteur en scène qui renonce, c’est rare. En général, les artistes qui ont trouvé leur place se gardent bien de mettre fin à leur activité. Ou ils savent se renouveler, ou ils produisent le spectacle de trop, parfois un paquet de trop ! Joël Jouanneau, lui, présente un dernier spectacle et ne se

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes