Gaza : L’escalade

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Qui a ouvert les hostilités à Gaza ? Selon le discours officiel israélien, ce sont les groupes radicaux palestiniens qui ont attaqué vendredi une patrouille qui roulait dans le nord de la bande de Gaza, faisant quatre blessés parmi les soldats. Un raid israélien a ensuite causé la mort de six Palestiniens, tandis que quelque 70 roquettes s’abattaient sur le sud d’Israël. La réalité est plus complexe puisque jeudi un adolescent de 13 ans avait été tué par un tir d’hélicoptère israélien et que, le même jour, un soldat israélien avait été blessé par l’explosion d’une charge dans un tunnel sur la barrière dite « de sécurité ». Ce qui renvoit directement au blocus imposé par l’État hébreu à la population de Gaza.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents