Monsanto reporte une audition

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Interrogé par les commissions des Affaires sociales et du Développement durable à l’Assemblée nationale, un responsable de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a confirmé que l’audition de Monsanto ne s’était pas tenue, à la demande de l’entreprise. La firme agroalimentaire devait être entendue par l’Anses sur l’impact à long terme du maïs OGM NK 603, dans le cadre de la polémique autour des travaux du biologiste Gilles-Éric Séralini. Selon le responsable de l’Anses, Dominique Gombert, cité par le Quotidien du médecin, Monsanto aurait annulé l’audition, expliquant « qu’il ne lui était pas possible de mobiliser ses experts » dans le délai imparti.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.