« Without » : En manque

Un huis clos entre un vieillard grabataire et une jeune femme déconnectée.

Une jeune femme débarque sur une île, au sein d’une famille où elle aura quelques jours, seule, la charge d’un vieil homme grabataire. Principale recommandation : ne regarder qu’une seule chaîne de télévision, réservée à la pêche, parmi six cents autres. Pléthore de chaînes, mais pas d’Internet. La jeune femme a beau tourner dans la baraque : foin de réseau. Reste l’âpreté des tâches. Laver le vieillard jusqu’aux parties les plus intimes, le nourrir à la petite cuillère, le désincarcérer du fauteuil…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.