Christiane Taubira veut sortir du tout-carcéral

Politis  • 13 décembre 2012
Partager :

Ce samedi 8 décembre, à l’occasion de la journée prison-justice du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (Genepi), à Palaiseau, dans l’Essonne, la ministre de la Justice a annoncé son intention d’abroger les peines plancher, les tribunaux correctionnels pour mineurs et la rétention de sûreté. Cette dernière n’est « juste pas concevable », a déclaré la garde des Sceaux. Cette rétention, votée en 2008, prévoit en effet de maintenir derrière les barreaux des condamnés au-delà de leur peine (d’au moins 15 ans), selon un « jury d’experts » estimant leur « dangerosité ». Ce qui fait qu’un condamné à 16 ou 20 ans de détention peut rester bien au-delà de 20 ans en prison, selon le bon vouloir de l’administration pénitentiaire. De quoi ressembler au bagne du XIXe siècle.

Société Police / Justice
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don