Gaza : L’appel de Khaled Mechaal à l’unité

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le leader du Hamas en exil, Khaled Mechaal, en visite à Gaza du 7 au 10 décembre, a lancé un appel à la réconciliation avec le Fatah du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Le Hamas, qui détient le pouvoir à Gaza, et le Fatah, qui contrôle la Cisjordanie, ont rompu leurs relations en 2007. Mechaal a également appelé à la libération de « toute la Palestine », « de la mer au fleuve [Jourdain] ». Une déclaration démagogique que Mechaal a justifiée par l’échec « de la politique de négociations […] qu’Israël et la pusillanimité internationale ont fait échouer ». Benyamin Netanyahou a immédiatement agité le spectre de la menace de destruction d’Israël.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents