Good cop, bad cop

Sébastien Fontenelle  • 6 décembre 2012 abonné·es

On a tou(te)s nos petites manies un peu honteuses, hein ? Moi qui te parle, par exemple, le vendredi matin, j’achète le Figaro, parce que c’est le jour du bloc-notes d’Ivan Rioufol, qui est, comme tu sais probablement, une espèce d’imprécateur totalement azimuté, auprès de qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes