Dossier : La crise du rire

Jean-Michel Ribes : « Le rire de résistance tente de changer le monde »

À la tête du théâtre du Rond-Point, à Paris, Jean-Michel Ribes revient sur l’évolution du rire, d’hier à aujourd’hui.

Comédien, metteur en scène, créateur à la télévision de « Merci Bernard ! » puis de « Palace » dans les années 1980, deux séries gouvernées par un humour féroce, montant les Diablogues, non moins truculents, de Roland Dubillard, Jean-Michel Ribes programme des artistes comme Guy Bedos et Christophe Alévêque, Fellag ou François Morel. Entretien. La place du rire a changé dans les vingt dernières années. De « Merci Bernard » et « Palace » à la direction du Rond-Point, à la fois acteur et témoin, quel regard…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents