La prime de Noël du Medef

Le gouvernement impose à sa majorité de voter le crédit d’impôt compétitivité emploi sans l’assortir de conditions.

Mesure phare du Pacte de compétitivité annoncé le 6 novembre par Jean-Marc Ayrault, la création du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi pour les entreprises (CICE) employant au moins un salarié était discuté cette semaine à l’Assemblée nationale. Le gouvernement l’a intégrée au troisième projet de Loi de finances rectificative 2012 via un amendement. Officiellement, cette célérité est motivée par le souci de répondre à l’accélération du chômage. Mais les allégements de charges patronales ayant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents