Sixto Rodriguez : Le chanteur inconnu

Sugar Man retrace la vie de Sixto Rodriguez, symbole de la lutte contre l’apartheid.

« Rodriguez touchera des royalties sur les ventes de ce disque. » Cette précision, imprimée au bas du livret du CD de la bande originale du film, en dit déjà long sur les aléas de la vie de Sixto Rodriguez, chanteur de Détroit d’origine mexicaine, entre folk « contestataire », rock et soul, n’ayant jamais rien perçu sur les ventes de ses deux magnifiques albums sortis au début des années 1970. Lorsque, dans Sugar Man, le documentaire que lui consacre le réalisateur suédois Malik Bendjelloul, le sujet des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents