Un empilement de mensonges

Pour justifier la nécessité des gaz de schiste, leurs partisans s’appuient sur des hypothèses hasardeuses.

Politis  • 6 décembre 2012 abonné·es

À lire les rapports, les prospectives ou les professions de foi enthousiastes, le gaz de schiste serait la clé du retour à la prospérité. On lui prête le potentiel de redonner de la compétitivité aux entreprises, de créer de la croissance et des emplois. Il réduirait même les émissions de CO2. Ne lui manque qu’une technologie d’extraction plus propre que la fracturation hydraulique, mais il paraît que des alternatives existent. Décorticage du prospectus publicitaire.

Un eldorado sous nos pieds

La fièvre hexagonale repose essentiellement sur une estimation

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes