Homosexualité : Ces « alinéas scélérats »

Le sociologue Antoine Idier retrace la lutte pour la dépénalisation de l’homosexualité entre 1977 et 1982.

Toute lutte transforme ses acteurs. Cette évidence n’épargne pas le mouvement gay et lesbien (ou LGBT, comme l’on dit aujourd’hui). Passé d’abord par une phase d’affirmation, dans l’élan révolutionnaire post-1968, avec le légendaire Front homosexuel d’action révolutionnaire (Fhar), apparu en 1971, le mouvement va se concentrer sur l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations. Non sans mal, et avec moult divisions. D’un côté, les tenants d’une ligne d’extrême gauche, pour qui cette nouvelle…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Solastagie, le spleen de la nature perdue

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents