Le PG perd son député

Marc Dolez quitte le parti qu’il avait cofondé avec Jean-Luc Mélenchon, en lui reprochant une « surenchère écologique » .

Marc Dolez a annoncé le 19 décembre dans Libération son départ du Parti de gauche (PG), qu’il avait cofondé en novembre 2008. « Le PG s’est éloigné des fondements qui prévalaient lors de sa création » et connaît « une dérive un peu gauchisante », explique le député de Douai, qui affirme rester un « militant actif » au Front de gauche. En cause, « l’expression médiatique de Jean-Luc Mélenchon », accusé de critiquer « plus souvent le président de la République et le gouvernement plutôt que de s’attaquer à la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents