L’illusion centriste de Cahuzac

Politis  • 10 janvier 2013
Partager :

C’est Jérôme Cahuzac qui a le mieux résumé ce qui l’opposait à Jean-Luc Mélenchon, lundi soir, sur France 2. « La lutte des classes résume notre réelle divergence, a lancé le ministre du Budget en toute fin d’émission. Vous y croyez toujours, moi je n’y ai jamais cru. Jamais ! » Selon lui, M. Mélenchon, en pensant pouvoir sortir la France de la crise « en opposant les uns aux autres » , commettrait « l’erreur qu’a faite Nicolas Sarkozy » . Tandis qu’en voulant satisfaire les uns et les autres, M. Cahuzac affiche un social-libéralisme très… centriste.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don