Négocier avec les interdits

Le Déménagement, de Catherine Rechard, et Parloirs, de Didier Cros : deux documentaires sur les prisons qui posent la question du droit à l’image et interrogent sur la manière de filmer.

En 2010, Catherine Rechard filmait le transfert de l’ancienne maison d’arrêt Jacques-Cartier de Rennes vers le nouveau centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, que l’on dit « flambant neuf », hors la ville. Une occasion pour les détenus de s’interroger sur la modernité de ces nouvelles prisons, froides et déshumanisées, que déplorent aussi les surveillants, éloignées des centres-villes (le même cas pouvant s’appliquer aux prisonniers passés de la vieille maison d’arrêt de Lyon à Corbas). Des détenus filmés à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents