Nouvelles glaçantes

Alors que viennent d’être dévoilés certains éléments du prochain rapport du Giec sur le dérèglement climatique, une étude montre que la calotte antarctique ouest fond deux fois plus vite qu’estimé.

C’est désormais le tour de l’Antarctique… Au cours des derniers mois, la liquéfaction accélérée des glaciers du Groenland et de la banquise estivale de l’Arctique a certes nourri l’actualité du dérèglement climatique. Mais la calotte ouest du continent austral 1 connaît un sort identique, selon une étude des chercheurs de l’université de l’État d’Ohio (États-Unis), publiée le 24 décembre par la revue Nature Geoscience. D’après leurs calculs, la température moyenne de cette zone de l’Antarctique a augmenté…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents