À contre-courant / La comédie du budget européen

Le mode de financement du budget de l’Union, alimenté en grande partie par une contribution des États membres, met en scène des marchandages qui ont conduit pour la première fois, lors du Conseil des 7 et 8 février, à réviser à la baisse les perspectives financières prévues dans le cadre financier pluriannuel (CFP) 2014-2020. La proposition de la Commission européenne, soutenue par le Parlement, était pourtant ambitieuse. Elle consistait à augmenter de 5 % le budget par rapport au cadre pluriannuel…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.