Certes, Berthe

Sébastien Fontenelle  • 7 février 2013 abonné·es

Certes, Berthe : comparaison n’est pas raison. Je n’en disconviens pas du tout. (De la même façon, d’ailleurs, que jamais je n’irai contre l’idée qu’une pierre qui roule n’amasse pas de mousse, ou contre celle, non moins coruscante, qu’après l’hiver le printemps vient

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes