Réforme bancaire : La fronde n’aura pas lieu

À la veille de l’examen du texte à l’Assemblée, les députés socialistes, mécontents de sa première version, semblent se satisfaire des petites avancées obtenues en commission.

Michel Soudais  • 14 février 2013 abonné·es

Promis par François Hollande, le projet de réforme bancaire est examiné par l’Assemblée nationale depuis le 12 février. Mais, contrairement à ce qu’avait annoncé le candidat socialiste durant la présidentielle, le texte ne va pas jusqu’à séparer les banques de dépôts et celles d’affaires. Il se contente d’imposer aux banques de loger leurs activités spéculatives dans une filiale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes