École : La refondation est en route

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Bonne nouvelle : les profs vont retourner à l’école. La création des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) a été approuvée par l’Assemblée, le 15 mars, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la refondation de l’école. Ces ESPE viendraient remplacer les IUFM, supprimés en 2010. Mauvaise nouvelle : les rythmes scolaires, eux, font toujours grincer des dents. L’autre mesure phare du projet de loi coince notamment à Paris, où le maire, Bertrand Delanoë, a annoncé que la capitale passerait à la semaine de 4,5 jours dès septembre 2013. « Du bricolage », dénonce le Snuipp-FSU, principal syndicat enseignant. Surtout, elle se fait sans concertation. Un appel à la grève est donc lancé pour le 25 mars. De son côté, le collectif Prenons le temps pour nos enfants a envoyé une lettre ouverte « aux élus qui ont encore le choix… ». Sous-entendu : « Attendez 2014 ! »


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.