L’autonomie fait débat

Alors que le Parti de gauche tient son congrès à Bordeaux, une vive polémique l’oppose à certains responsables du PCF sur la question des relations avec le PS, à l’approche des municipales.

Les socialistes divisent le Front de gauche. Les rapports que ce dernier doit entretenir avec la majorité gouvernementale sont au cœur d’une polémique publique entre la direction du Parti communiste (PCF) et le Parti de gauche (PG), qui tient son congrès ce week-end à Bordeaux. Discussion ou opposition sans concessions ? La controverse s’est cristallisée à la veille du débat au Sénat sur la loi d’amnistie sociale. Depuis, elle se prolonge dans la presse et sur les blogs avec en toile de fond la préparation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.