Me Herzog affabule

Politis  • 28 mars 2013
Partager :

Le juge Jean-Michel Gentil n’est pas impartial. C’est ce que prétend Me Thierry Herzog dans le Journal du dimanche (24 mars). L’avocat de Nicolas Sarkozy reproche au magistrat bordelais d’avoir signé une « tribune politique » cinq jours avant de perquisitionner chez son client. Loin d’être un brûlot, ce texte publié dans le Monde le 27 juin 2012 est cosigné par 81 magistrats et 9 organisations. Il appelait à une réforme de la lutte contre la grande délinquance financière. Plus dérangeant : les auteurs accusent, selon Me Herzog, Chirac et Sarkozy de « vouloir protéger les corrompus » ; or, cette phrase n’apparaît nulle part dans le texte.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don