Air France condamnée pour discrimination

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


La compagnie Air France a été condamnée à 10 000 euros d’amende, jeudi 4 avril, pour discrimination envers une passagère et militante pro-palestinienne. En avril 2012, Horia Ankour avait été débarquée d’un avion à destination de Tel-Aviv, après avoir répondu par la négative aux questions d’une préposée d’Air France sur sa judéité. Elle se rendait à une manifestation organisée par des militants pro-palestiniens, presque tous refoulés à la frontière par les autorités israéliennes.


Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.