Dossier : L'inquiétante dérive de la droite

Homophobie décomplexée

Des violences verbales et physiques qu’on croyait d’un autre temps se sont multipliées ces dernières semaines.

Le 31 janvier 1999, parmi les nombreux slogans nauséabonds de la manifestation contre le Pacs organisée à l’appel de Christine Boutin, un appel teinté d’une très douteuse référence moyenâgeuse reste dans les mémoires : « Les pédés au bûcher ! » À l’arrivée place du Trocadéro, les militants d’Act Up-Paris, malgré les invectives, les coups et les crachats, parviennent à dérouler sur la façade du Théâtre national de Chaillot une longue banderole noire avec un seul mot à l’adresse des manifestants : «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.