La Défense nationale vendue à Microsoft

Les partisans du logiciel libre dénoncent les coûts et les périls d’un contrat liant le ministère au géant américain.

Le ministère de la Défense s’apprête à « capituler » 1 face à Microsoft. En mai prochain, la Direction interarmées des réseaux d’infrastructures et des systèmes d’information devrait, selon le Canard enchaîné et le site d’information PC INpact, reconduire un contrat-cadre de 2009 la liant au géant américain du logiciel. Un contrat de gré à gré, et sans appel d’offres, passé qui plus est avec la filiale irlandaise du groupe, ajoutant le scandale fiscal à l’erreur stratégique. Ce protocole, qualifié d’ «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.