La Défense nationale vendue à Microsoft

Les partisans du logiciel libre dénoncent les coûts et les périls d’un contrat liant le ministère au géant américain.

Julien Covello  • 25 avril 2013 abonné·es

Le ministère de la Défense s’apprête à « capituler » [^2] face à Microsoft. En mai prochain, la Direction interarmées des réseaux d’infrastructures et des systèmes d’information devrait, selon le Canard enchaîné et le site d’information PC INpact, reconduire

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes