La réforme du rail se précise

Deux rapports préconisent de réunir la SNCF et RFF sous certaines conditions fixées par la Commission européenne.

Les rapports de Jean-Louis Bianco et de Jacques Auxiette remis le 22 avril à Jean-Marc Ayrault recommandent, sans surprise, de rassembler les activités de gestion des infrastructures, jusque-là séparées, entre Réseau ferré de France (RFF, le propriétaire du réseau), la branche de la SNCF dédiée à l’entretien des voies, et les cheminots de la SNCF, travaillant à la maintenance du réseau. Le futur gestionnaire d’infrastructures unifié (GIU) devrait être un établissement public (Épic), comme la SNCF, mais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.