Marzouki surpris par les Femen

Le président tunisien a eu l’honneur d’être la cible des Femen.
Politis  • 18 avril 2013
Partager :

Le président tunisien a eu l’honneur d’être la cible des Femen. Vendredi 12, lors de la présentation de son livre, L’Invention d’une démocratie , à l’Institut du monde arabe (Paris), trois femmes torse dénudé ont fait irruption aux cris de « libérez Amina », du nom de cette jeune Tunisienne qui a publié des photos d’elle seins nus sur Facebook, et dont les féministes disent ne plus avoir de nouvelles. Elles ont été lestement interceptées par les malabars de la garde rapprochée de Marzouki, qui s’est dit « surpris » par ce mode de revendication. Mais l’a-t-il été par la facilité avec laquelle les Femen se sont infiltrées dans la salle, pour une conférence sur invitation, qui avait mobilisé à l’extérieur, pour sa sécurité, une dizaine de cars de CRS ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don