Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon : « Copains de classe puis copains de caste »

Les auteurs du Président des riches, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, analysent la nature des liens entre élites économiques, financières et politiques.

Olivier Doubre  • 11 avril 2013 abonné·es

Leur spécialité ? Les classes dominantes. Ce couple de sociologues écume depuis vingt-cinq ans les beaux quartiers et les hôtels particuliers pour analyser les mœurs de la grande bourgeoisie française, et plus particulièrement l’entre-soi des élites. Dans la foulée de « l’affaire Cahuzac », ils décortiquent ici les connivences entre les milieux de pouvoir et le monde des affaires.

Selon vous, quelle affaire a le mieux mis en lumière ce que vous appelez les « relations incestueuses entre le pouvoir politique et le monde de l’argent » ?

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes