Pensons « positif »

Au point où nous en sommes, ce sont les mânes de Roosevelt que l’on invoque à gauche du PS. C’est à Keynes que l’on crie : « Reviens, ils sont devenus fous ! »

Denis Sieffert  • 25 avril 2013 abonné·es

C’est une réunion confidentielle qui s’est tenue dimanche dernier à la Mutualité, temple déchu de la grande histoire du mouvement ouvrier. Confidentielle, peut-être, mais qui nous intéresse, comme tout ce qui bouge à gauche. Il y avait là des Verts, dont la ministre du Logement, Cécile Duflot, et le secrétaire national, Pascal Durand, des socialistes de gauche (par les temps qui courent, c’est loin d’être un pléonasme !), comme Marie-Noëlle Lienemann,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes