Photographie : Images singulières

Coup d’envoi du cinquième rendez-vous photographique de Sète.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Coup d’envoi du cinquième rendez-vous photographique de Sète. Une édition qui fait la part belle au reportage, à travers plusieurs lieux de la cité héraultaise. Parmi la quinzaine d’expositions, sous la houlette de Christian Caujolle, commissaire, Hugues de Wurstemberger propose une série sur le peuple sahraoui et Marie-Laure de Decker des portraits de rebelles du Frolinat (Front de libération du Tchad), saisis en 1975. Roger Ballen présente un travail consacré aux populations blanches déshéritées de Johannesburg, à la fin des années 1990, Claire Martin expose ses récentes images de communautés marginalisées et déclassées en Australie et sur le continent nord-américain. À voir également, une exposition collective tournée vers la photographie anthropomorphique, entre bagnards, tziganes et prisonniers politiques.


Images singulières , Sète, jusqu’au 26 mai, entrée libre. Rens. : 04 67 18 27 54.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents