Schiste : comment forcer le passage

Les multinationales ont largement inspiré les accords de libre-échange entre l’Union européenne, les États-Unis et le Canada.

Les lobbies pétroliers, qui souhaitent mettre à bas les moratoires et les lois interdisant la fracturation hydraulique pour extraire les gaz de schiste, notamment en France, ont largement inspiré le contenu des projets d’accords de libre-échange que l’Union européenne (UE) a décidé de négocier avec les États-Unis et le Canada. En particulier, le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI), dont les négociations avec les États-Unis devraient obtenir le feu vert des ministres européens…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.