Un programme pour la fin d’un monde

Neuf spécialistes signent un manifeste pour une société où s’articulent richesse, justice sociale et écologie.

Le « durable » possède sa chaire universitaire. Aujourd’hui, il trouve son manifeste. Neuf spécialistes des plus grandes universités anglo-saxonnes se sont associés pour penser l’ensemble d’une société où « le pouvoir [est réellement] au peuple », selon des « modes de vie durables » promus par une démocratie collaborative. La plupart des idées explorées ne sont certes pas nouvelles, mais ce collectif international et pluridisciplinaire les a réunies et adaptées à la situation d’un monde au bord de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents