Drogues : la France addict à la répression

Un rapport relève des consommations très élevées et toujours en hausse en France. Preuve d’une politique inefficace.

Tous les observateurs s’accordent à le dire : sur les drogues, la France mène la politique la plus répressive de toute l’Europe occidentale, avec chaque année entre 150 000 et 200 000 personnes interpellées. En 2010, sur 160 000 interpellations, « 86 % concernaient des délits d’usage, principalement de cannabis », et plus de 28 000 ont entraîné une condamnation pour usage simple, dont au moins un quart ont été suivies d’une incarcération. La France demeure ainsi l’un des rares pays européens à emprisonner…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents