Qatar/Syrie : Aide urgente pour l’opposition

Le but est d’inverser le rapport de force sur le terrain avant la tenue de la conférence dite de Genève-2.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les « Amis de la Syrie » ont décidé de renforcer leur aide « en matériel et en équipements » à l’opposition syrienne, lors d’une réunion au Qatar samedi. Pour contourner la question de l’aide militaire, que certains pays occidentaux refusent de fournir, chacun des onze pays du groupe aidera l’opposition « à sa manière ». Le but est d’inverser le rapport de force sur le terrain avant la tenue de la conférence dite de Genève-2 visant à trouver une solution politique au conflit syrien, qui a fait plus de 93 000 morts depuis mars 2011 selon l’ONU. Le porte-parole de l’Armée syrienne libre (ASL), Louaï Moqdad, a annoncé que l’ASL avait récemment reçu des armes anti-aériennes et anti-chars qui pourraient « changer le cours de la bataille ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents